Présentation

Organisme de formation professionnelle exclusivement dédié à la formation des professionnels de santé, confirmés ou en devenir, nous vous accompagnons dans l’amélioration de vos pratiques soignantes et au fil des différentes évolutions du système de santé et de soins.

Notre démarche : Le modèle clinique tri focal

« Ce modèle développé par Marchal et Psiuk est un modèle qui oriente les jugements cliniques autorisés par chaque catégorie professionnelle dans la pathologie, les complications potentielles liées à la pathologie et aux effets secondaires de traitement, et les réactions humaines physiques et psychologiques », T. PSIUK (2015). Il fonde une démarche clinique partagée par tous les professionnels de santé, et enrichit la pratique soignante en étant « orienté patient » et en permettant une meilleure prise en charge par l’amélioration notamment de la coordination entre les soignants. CESIFORM a été créé en 1997 pour promouvoir, développer et diffuser ce modèle auprès des professionnels de santé. Dans une démarche d’amélioration continue de nos actions, et pour répondre aux attentes de nos clients, CESIFORM a développé une gamme complète de formations à destination des professionnels de santé reposant pour la plupart sur les fondements et principes du modèle clinique tri focal. Ces principes sont également fondateurs de notre démarche pédagogique et d’intervention.

 

modele-clinique-tri-focal

 

Les fondements du MODÈLE CLINIQUE TRI FOCAL

 

UNE CONCEPTION HUMANISTE

« La philosophie des soins qui sous tend cette démarche clinique est une conception humaniste des soins qui prend en considération l’expression personnalisée des maladies et les réactions comportementales de la personne à sa maladie, à son placement, à son hospitalisation… », T. PSIUK (2006)

UNE RECHERCHE-ACTION

C’est en accompagnant toutes les équipes de deux centres hospitaliers sur le thème des transmissions que ce modèle clinique a émergé.
Cette recherche-action repose sur la méthodologie de la théorie
ancrée (Paillé, 1994) : la théorie se construit à partir des données collectées sur le terrain et ne part pas d’hypothèses prédéterminées.

UNE DéMARCHE PLURIDISCIPLINAIRE partagée

« Le modèle clinique tri focal proposé par Marchal et Psiuk, centré sur la personne est adapté à la prise en charge globale du patient par l’ensemble des professionnels de santé. Chaque corps professionnel va cheminer dans le raisonnement clinique en fonction de sa législation, des connaissances acquises en formation et par l’expérience, mais la qualité des jugements cliniques ne pourra se développer que dans une coordination des raisonnements cliniques entre les professionnels », T. PSIUK (2009).

FONDé SUR LE RAISONNEMENT CLINIQUE ET LA RéFLEXIVITé

« Le raisonnement clinique mobilise les opérations mentales de questionnement, d’intuitions perceptives, d’induction, de déduction, de créativité. Il nous oblige à comprendre et analyser les éléments d’observation, à mobiliser les savoirs pour les transformer en connaissances intériorisées. Le palier transfert des connaissances dans d’autres analyses de situations cliniques est ainsi enclenché : c’est une posture réflexive qui va progressivement s’intégrer dans notre habitus », T. PSIUK, (2010)

éTABLISSANT UNE RELATION D’AIDE CENTRéE SUR LE PATIENT

« La relation est bien le fondement de la pratique car l’infirmière doit créer un climat de confiance lors de chaque interaction avec le malade qui favorisera un échange authentique de qualité. Le patient ne peut confier son histoire de vie et ses représentations mentales que dans une relation positive où il ne sent ni le jugement de valeur, ni l’ironie mais une acceptation inconditionnelle de ce qu’il est et de ce qu’il vit », T. PSIUK (2006).

VISANT LE DéVELOPPEMENT DES COMPéTENCES ET DE LA PERFORMANCE CLINIQUE

« La performance clinique se développe avec l’expérience si l’infirmière conjugue en permanence dans l’analyse des situations cliniques : connaissances en sciences médicales et en sciences humaines, raisonnement hypothéticodéductif et raisonnement par anticipation, attitudes de la relation d’aide », T. PSIUK (2009).

Nos champs d’intervention

champs-intervention